Tag Archives: Acta

Ban Bull est de retour

17 Jan

Allez, on commence la semaine en musique.

 

Je vous avais déjà parlé de lui et de son rap Death of ACTA (ICI).

 

Le revoilà avec : Wikileaks and the Need for Free Speech, un texte qui rend hommage au site Wikileaks

The truth will set you free.

Merci au Parti Pirate d’avoir mis en ligne la version traduite.

Publicités

Dan Bull

13 Déc

Dan Bull est originaire de Bromsgrove (Angleterre) et est «un artiste non signé et insignable, geek, rapper et activiste, déterminé à vivre de sa musique tout en continuant à la partager gratuitement, sans être bien sûr de la façon dont cela peut marcher, mais la quête fait parti du fun», c’est lui qui le dit.

Il s’est fait connaitre en septembre 2009 avec son tube «Dear Lilly», qui attaquait de front Lilly Allen et sa diatribe anti internet en prônant le Net Libre et le partage.

Aujourd’hui il remet ça avec un morceau consacré à ACTA.
(pour les non-anglophones comme moi 😳 , la traduction est disponible en dessous de la vidéo.)

 

 

Il faut remercier Jay-Z pour ça. Il a fait un tube sur ce qu’il pense être la cause de la destruction supposé de notre riche culture musicale. Mais il n’utilise pas Autotune, c’est pire encore :
Seuls les rappeurs peuvent être appelés voleurs sans voler
Télécharger un mp3 gratuitement, ces gens atteignent des sommets

Je ne suis qu’un citoyen qui donne une leçon
sur les restrictions faites à ma liberté d’expression
Comment les idées peuvent elles être propriété, quand elle sont duplicable à volonté ?
Les lois sur la propriété sont de facto frappées de nullité
Jefferson n’a-t-il pas donné on avis la dessus
Quand il affirmait que les inventions ne devaient pas être brevetées
Qu’est-il arrivé à cette idée ? Nous sommes enfermés dans notre façon de penser.
Quand ceux qui ont tout gardent tout à l’abri de ceux qui n’ont rien
Nous voulons reprendre la main, ras le bol des pubs à droite et à gauche
Qui me supplient d’acheter jusqu’à ce qu’il ne reste rien dans mon porte monnaie
Dépenser, peu importe, qui sera le suivant pour témoigner
qu’il nous faut de telles loi pour protéger nos droits ?
La médecine n’a jamais été quelque chose dont je priverais quelqu’un
en particulier quand sa vie en dépend
C’est sûr, ça demande des efforts incroyables pour le faire bien
mais mettre l’argent au dessus de la santé, moi je dis que cela n’a jamais été bien

Qu’est ce qui tuera la créativité ? Si ce n’est pas la surenchère d’intermédiaires, ou les sonneries de téléphone fabriquées à la chaîne, cela doit être les producteurs amateurs qui utilisent des samples pour perpétuer l’héritage des artistes qui les ont inspiré

Je ne suis qu’un citoyen qui donne une leçon
sur les restrictions faites à ma liberté d’expression
Si les vieux thèmes du blues n’avaient pas été utilisés par Led Zeppelin
nous n’aurions pas eu droit au heavy metal
l’histoire de la musique n’aurait pas même commencée
et ironiquement, Metallica n’aurait pas existé
pour affirmer qu’il faut nous pendre haut et court
nous n’aurions pas eu droit au rapport Gallo
Au fait, à propos de ce rapport Gallo débile
rempli de signatures qui ont tout l’air d’être falsifiées
Cette merde est sinistre, et on ne peut la laisser se transformer en loi
alors dites à vos ministres et vos députés comment il a été truqué
même si vous aurez probablement droit à de la langue de bois
du fait de leurs couilles que les lobbyistes tiennent à bout de bras
Si j’étais le patron, je leur montrerais la porte
parce que j’en ai assez des arnaqueurs corrompus qui ficèlent ces lois

Qu’est ce qui tuera la créativité ? Si ce n’est pas le fait que nous ne puissions télécharger une chanson entendue mille fois à la radio, sans avoir à payer pour ce privilège, ça doit être les fans qui créent avec amour des mixtapes et des mashups pour partager avec d’autres amoureux de la musique

Je ne suis qu’un citoyen qui donne une leçon
sur les restrictions faites à ma liberté d’expression
Comment ça ? Le Deep Packet Inspection ? Met toi ça dans le fion !
Si votre postier vous faisait la même chose, vous le feriez crucifier
ou arrêter pour s’être mêlé de votre vie privée
Mais c’est en ligne, donc pourquoi s’en soucier, pas vrai ?
Parce que les droits sur le net ne devraient pas se transposer
dans le monde réel, et que nous ne sommes pas des criminels, pas vrai ?
Voilà pourquoi nous n’abandonnerons jamais cette lutte
à être considérés comme innocents jusqu’à ce que nous y passions
Donner la responsabilité aux fournisseurs d’accès
des caprices de leurs abonnés viole leur vie privée
Avant internet, les média étaient rares
mais comment imaginer qu’ils aient encore de la valeur à l’ère de l’abondance
Ce qui me fait flipper, à voir toutes leurs magouilles et leurs arguments bidonnés
afin de freiner la décrépitude de leur modèles économiques dépassés
Ce n’est que du vol, alors il ne faut pas hésiter
Foutez-vous de qui cela peut affecter tant que ce n’est pas moi
Nous continuerons à faire des copies, j’attends de voir s’ils peuvent m’arrêter
Ils leur faudra me confisquer mon PC
Vous voyez qu’il n’y a pas de problème à prendre ma propriété
pour créer des lignes de code binaire d’hypocrisie
Apeurés à l’idée de faire face à la controverse sur ce que nous voulons
Avides de faire des profits ou briser les monoples
Qu’est ce qui tue la créativité ? Si ce n’est pas la corde que l’industrie du disque a passé autour du cou des média, qui leur permet de choisir les quelques marionnettes markétées qui auront droit à une part du gâteau, quand les autres se battent pour les miettes tombées à terre.

 

 

Pour visionner ses vidéos, rendez-vous sur sa chaîne youtube ICI

C’est quoi Acta

8 Oct

STOP! ARRÊTEZ TOUT


Si vous trouvez que HADOPI et LOPPSI sont une atteinte à votre liberté ou si au contraire vous soutenez ces lois, sachez que c’est du pipi de chat à côté de ce qui nous attends.

 

Les « grands » de ce monde (par « grands » j’entends sociétés aux milliards d’€ ou $ de CA qui sont pas contentes d’en perdre quelques centaines d’€ ou $) ont décidés de maitriser le net et de neutraliser les internautes avec la bénédiction des gouvernants.


L’ACTA (Anti-Counterfeinting Trade Agreement) est un accord commercial destiné à lutter contre la contrefaçon, négocié secrètement depuis 2008 par l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, le Canada, la Corée du Sud, l’Australie ainsi qu’un certain nombre d’autres pays. Suite à des fuites de documents confidentiels, il apparaît clairement que l’un des buts principaux de ce traité est de forcer les pays signataires à mettre en place des mesures de répression de partage d’œuvre sur Internet sous la forme de “riposte graduée” et de filtrage du Net.

Alors que d’importants débats ont lieu sur la nécessité d’adapter le droit d’auteur à l’ère numérique, ce traité cherche à contourner les processus démocratiques afin d’imposer, par la généralisation de mesures répressives, un régime juridique fondamentalement dépassé qui pourrait bien sonner le glas de la neutralité du Net.

 

 

Pour comprendre exactement de quoi il retourne et quels sont les risques d’un tel accord, la vidéo qui suit est très explicite :

[faites tourner] ALERTE CITOYENNE: NON À ACTA STOP AU KRAKEN
envoyé par partipirate. – L’info internationale vidéo.

 

 

source : Korben, la quadrature du net